CAMIEG : Une baisse des cotisations mais à quel prix ?

L’Etat s’apprête à ponctionner environ la moitié des excédents de la CAMIEG pour les reverser au budget général de la sécurité sociale.

Les salariés et retraités des IEG mettent donc largement, et une nouvelle fois la main à la poche pour la solidarité nationale : comme en 2014 la ponction est de 175 millions d’euros !

L’autre moitié sera rétrocédée aux cotisants ou maintenue dans les réserves. La baisse des taux de cotisations sera significative pour les années 2021 et 2022, ce qui donnera un petit « coup de pouce » au pouvoir d’achat, elle sera modérée ensuite. Enfin, un ajustement des remboursements est également prévu dans le domaine de l’optique.

La CFDT poursuivra son action pour que la totalité des économies réalisées sur les cotisations patronales soit transformée en gain de pouvoir d’achat vers les salariés.

Téléchargez le tract en cliquant sur l’image :