Bilan des négociations annuelles

La CFDT Saint Gobain Abrasifs a porté les revendications majoritaires de tous les salariés des sites comme elle s’y était engagé (voir en annexe nos revendications à l’accord NAO 2019).

A ce titre, elle remercie l’ensemble des salariés de Bobigny, Conflans et Amboise d’avoir répondu à nos questionnaires.

La CFDT Saint Gobain Abrasifs remercie également l’ensemble de sa délégation, ouvriers, agents de maîtrise et cadres, pour leurs implications dans les débats et échanges constructifs qui auront conduit ces négociations.

Sur les salaires

Au-delà du pourcentage de 1,4% en AG (ouvriers/employés) et de 1,3% (agents de maîtrise), le talon de 30€ brut permet de revaloriser la quasi-totalité du collège ouvriers/employés jusqu’à 1,7%
(seuls les salaires > à 2150€ brut se verront appliquer les 1,4%).

Après plusieurs suspension de séances, la CFDT a été la seule organisation syndicale à revenir avec de nouvelles propositions auprès de la Direction en remettant sur la table les talons.

Ni la Direction, ni les autres organisations syndicales n’ont porté cette revendication des talons après les diverses suspensions.

Les autres organisations syndicales sont restées figées dans une longue explication de leurs revendications primaires. (voir tract NAO EXPLICATIONS)

La CFDT n’était pas porteuse d’une augmentation de la prime vacances.
Contrairement à ce que certains ont affirmé, tous les salariés en grève de Conflans nous ont indiqué préférer une augmentation de salaire plutôt qu’une augmentation de cette prime qui n’impacte ni les primes ni le 13ème mois, ni le calcul des retraites. (voir tract NAO EXPLICATIONS)

Nous obtenons également la négociation à venir d’une grille pour encadrer les augmentations individuelles, revendication portée uniquement par la CFDT.
Avec cette grille à venir, nous portons l’espoir pour chaque salarié d’avoir une vision plus éclairée des modes d’attribution des augmentations individuelles perçues majoritairement comme étant « à la tête du client ».

La CFDT a été la seule organisation syndicale a demandé et obtenir une révision de la prime de performance industrielle.

Nos revendications sur l’emploi n’auront été que partiellement entendue.
Toutefois, l’employeur s’est engagé à créer 4 embauches sur les 9 globalement demandées.

La CFDT a été la seule organisation syndicale a revendiquer et obtenir l’ouverture d’une négociation sur la reconnaissance des compétences des élus et mandatés.
Pour nous, il s’agit d’un élément important dans le dialogue social qui ouvrira la porte à toutes celles et ceux qui souhaiteront s’engager à l’avenir pour défendre l’intérêt collectif de leurs collègues en ayant l’assurance de ne pas voir leur carrière professionnelle freinée.

Dons de jours

C’est une revendication CFDT qui entre notamment dans la QVT (Qualité de Vie au Travail).
Elle est issue d’une demande du site d’Amboise suite à une nouvelle embauche ou le problème de jours disponibles lors d’une fermeture s’est posé.
La Direction a accepté d’abonder le nombre de jours. La CFDT est donc signataire.

Certains ont tenté de remettre en cause la position de la CFDT alors qu’ils n’avaient donné aucun jour de leur CP pour venir en aide à notre collègue nouvellement embauché….

Quand on est incapable de se positionner pour venir en aide à un collègue et quand on ne signe pas l’accord « égalité femmes/hommes » (les femmes apprécierons), on évite les remarques mal placées et les positions idéologiques électoralistes…

Intéressement

Le taux de déclenchement a été rabaissé pour coller au mieux aux réalités des résultats du passé.

C’est un souhait de la Direction. La CFDT est signataire.

Point sur les négociations à venir :

  • Mise en place du CSE (Conseil Social et Economique qui remplace les DP, CE et CHSCT)
  • Calendrier à fixer sur la définition d’une grille d’évaluation des augmentations individuelles O/E et AM
  • Calendrier à fixer sur le parcours des élus et mandatés

Interventions CFDT à venir :

Nous allons saisir l’inspection du travail sur les demandes d’ouvertures de négociations officielles qui n’ont pas obtenu de réponses.
L’employeur est tenu, de par la Loi, à répondre à ces demandes.
Affaire à suivre ...

Juridique :

Nous avons reçu l’aval à plusieurs reprises du service RH sur nos intentions d’aller devant le Conseil de Prud’hommes pour obtenir réparation sur certains préjudices.

La Direction ne souhaitant pas négocier, elle nous a indiqué que nous pouvions porter ces dossiers devant les Prud’hommes.

Cela sera chose faite. Il ne pourra donc pas être reproché à la CFDT de ne pas avoir tenté de concilier avant toute action juridique.

La CFDT est dans l’action pour l’intérêt général des salariés, pas dans la réaction et les positions idéologiques stériles électoralistes.

Rejoignez-nous, et portons collectivement les attentes de tous les salariés pour faire avancer et progresser le dialogue social et les acquis dans l’entreprise de façon pragmatique.

Vous êtes, chacune et chacun les bienvenus au sein d’un collectif qui travaille dans le respect des attentes avérées des salarié(e)s.

Téléchargez les documents associés à cet article :

Explication NAO 2019
CFDT Saint Gobain Abrasifs
Accord NAO 2019
Saint Gobain Abrasifs