Absence d’information sur les horaires en temps partiel

Vous travaillez a temps partiel. Vous n’êtes pas informé de votre rythme de travail ni de l’aménagement de votre temps de travail ?

Votre employeur est-il en accord avec la réglementation ?

Votre contrat peut être requalifié à temps plein.

Dans un arrêt en date du 12 mai 2015, n° 14-10.623, la Cour de cassation a jugé qu’en cas de non-respect des dispositions légales et conventionnelles d’aménagement du temps de travail relatives à l’information du salarié à temps partiel sur la durée et l’horaire de son activité, le contrat était présumé à temps complet.

Dans l’entreprise, un accord collectif de modulation annuelle du temps de travail était applicable aux salariés à temps partiel.

N’ayant pas été informés par l’employeur de manière conforme à cet accord du programme indicatif de la répartition de la durée du travail sur l’année ni des plannings hebdomadaires, deux travailleurs obtiennent de la cour d’appel que le temps partiel modulé ne pouvait être retenu.

La Cour de cassation juge ainsi qu’un non-respect des modalités de communication aux salariés du programme indicatif de la répartition annuelle du travail et des horaires de travail entraîne une présomption de travail à temps complet.

Il incombe alors à l’employeur de prouver que le salarié n’était pas dans l’impossibilité de prévoir le rythme de son activité et qu’il n’avait pas à se tenir constamment à sa disposition, preuve non rapportée en l’espèce.