Le renard accuse le piège ...

ICT : la Direction sous-traite les basses œuvres …

La Direction a franchi un nouveau cap : elle s’est entourée d’un nouvel allié dans la place !

Un élu du Comité d’Enterprise « sans étiquette » (tout du moins syndicale) a demandé un entretien le jeudi 9 octobre au secrétaire du CE afin de lui demander de démissionner parce que c’est bien connu : c’est mieux pour les salariés qu’il n’y ait pas d’élu syndiqué en responsabilité.

Il lui a, par ailleurs, assuré que s’il acceptait, la direction traiterait les dossiers plus rapidement.

Il eut un autre temps ou les messages porteurs de mauvaises nouvelles étaient exécutés sur la place publique. Heureusement pour lui ces pratiques ne sont plus en vigueur (tout du moins à la CFDT).

Comment ICT peut-elle d’un côté s’afficher (au travers de sa marque FOXY) comme partenaire de l’Unicef (structure de l’ONU dont la mission principale est de contribuer à la paix dans le monde, par la fraternité et le dialogue) et faire preuve d’un tel anti-syndicalisme primaire ?

La CFDT Chimie Energie dénonce l’acharnement dont sont victimes ses militants et en appel à la direction italienne du groupe afin qu’elle se pose la question :
Sur le site d’ICT Pannes, le vrai problème est-ce bien les élus CFDT ???

Communiqué de presse ICT Pannes
du 10 octobre 2014