Saint-Gobain Abrasifs : la CFDT aux côtés des salariés

Comme nous l’avions annoncé au mois d’avril (voir notre précédent article en suivant ce lien), la CFDT avait saisi la Direction et l’Inspection du Travail sur des sujets relevant de la négociation annuelle.
Nous avons été entendus et avons obtenu gain de cause.

La Direction nous confirme qu’il y aura bien ouverture d’une négociation sur le temps de travail sur le site d’Amboise avant fin 2019.
La DIRECCTE nous informe qu’elle a demandé à la Direction « de mettre tout en œuvre afin de négocier un accord GPEC pour l’année 2019 ».

Alors que nous pourrions nous satisfaire d’obtenir des réponses tardives mais positives pour les salariés, la CFDT fait aussi le constat d’une aggravation de la situation économique de l’entreprise, tous sites confondus.

Bobigny, Amboise et Conflans sont dans une situation particulièrement inquiétante.

La situation exige une implication accrue dans les orientations stratégiques de l’entreprise à 3 ans (Art. L 2312-24 du Code du Travail) et dans l’importance de rendre un avis écrit et motivé.

C’est pourquoi la CFDT a demandé, et obtenu, la mise à l’ordre du jour du prochain Comité Central d’Entreprise d’un droit d’alerte économique.

Bien qu’ils puissent avoir le sentiment d’être représentés par la CFE-CGC, syndicat catégoriel de cadres, la CFDT invite l’ensemble des salariés des catégories Agents de Maitrise à nous rejoindre afin d’avoir l’assurance qu’ils soient explicitement représentés et représentants des salariés aux prochaines élections.

Téléchargez l’info du mois en cliquant sur l’image :