SERVIER : Le Mardi 28 septembre restera gravé dans les mémoires

Le mardi 28 Septembre 2021 restera à jamais gravé dans les mémoires des collaborateurs du Groupe Servier.

Pour la première fois dans l’histoire de l’entreprise, les Représentants du Personnel non syndiqués et syndiqués de 11 CSE des sociétés :

  • Biogaran
  • Biologie Servier (BS)
  • Institut de Recherche Servier (IdRS)
  • Institut de Recherche International Servier (IRIS)
  • Les Laboratoires Servier (LLS)
  • Laboratoires Servier Industrie (LSI)
  • ORIL Industrie
  • Servier France
  • Servier International
  • Servier Monde
  • Technologie Servier (TES)

et 3 syndicats :

  • CFDT
  • UNSA
  • CFE-CGC

ont distribué un tract pour alerter l’ensemble des collaborateurs sur l’hémorragie qui est en cours au sein de plusieurs sociétés du Groupe Servier. Les représentants syndiqués et non syndiqués se sont mobilisés le même jour dans les trois régions d’implantation des sites de l’entreprise : région Loirétaine, Parisienne et Normande.

En 5 ans, pour les 11 sociétés du périmètre France, 2 Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE = licenciements) et 4 Ruptures Conventionnelles Collectives (RCC) ont été mis en place par la direction, soit 55% des sociétés impactées et près de 800 emplois supprimés.

Cette action concertée des Représentants du Personnel de plusieurs sites est un acte fondateur qui marquera à jamais les esprits. Les collaborateurs de l’ensemble des sites ont exprimé un retour positif auprès de leurs représentants.

Les élus n’hésiteront pas à renouveler ce type d’action et plus s’il le faut pour défendre les emplois et les intérêts de l’ensemble des collaborateurs. Les prochains mois permettront de mesurer si la valeur prendre soin des employés n’est qu’une utopie ou qu’un vœu pieux.

Plus que jamais, il faudra que l’ensemble des collaborateurs du Groupe Servier soient solidaires et vigilants sur la suite à venir.