SAINT GOBAIN : la CFDT dit « non » au projet de la Direction

Jeudi 17 janvier 2019, la Direction a convié les membres du CCE (Comité Central d’Entreprise) à se prononcer sur le projet de réorientation et renforcement des missions du « Customer Service » France.

Pour la CFDT, ce projet ne semble avoir qu’un seul objectif : réduire les coûts au détriment des emplois en France pour une délocalisation en Pologne.

Avec la perte de quelques postes, nous nous questionnons notamment sur l’utilisation du CICE censé venir maintenir ou renforcer l’emploi.

Au-delà des impacts négatifs que pourraient avoir ce projet pour nos clients selon nous, c’est toute la politique prospective qui nous interroge.

Pour la CFDT, l’avis éclairé d’expert externe à l’entreprise aurait permis d’avoir un diagnostic approfondi sur la nature et les impacts réels d’une telle réorganisation.

Encore aurait-il fallu que les élus majoritaires au CCE en expriment le souhait…

Bien que l’entreprise créée de nouveaux postes, la CFDT s’interroge sur la pérennité de ceux-ci.

En effet, si ces postes vont demander une forte implication aux salariés concernés, qu’en sera-t-il une fois la mise en place effective ?

La CFDT s’inquiète plus globalement de cette stratégie qui semble, à terme, vouloir entrer dans une plus vaste réorganisation dans l’entreprise.

Ce qui n’est pas s’en rappeler les objectifs affichés du Groupe Saint-Gobain : faire d’énormes économies d’échelles dans toutes ces structures (3 milliards d’euro à fin 2019) pour notamment rassurer les marchés financiers et ces actionnaires après une publication de comptes sans grand éclat et l’échec de la prise de contrôle du suisse Sika.

La CFDT ne s’interdit pas de réfléchir à la stratégie globale de Saint-Gobain dans les Abrasifs au regard de la situation Européenne.

Lorsque l’on commence à délocaliser le service client en Pologne, il est légitime de s’interroger sur l’avenir pour la filière France dans un contexte hyperconcurrentiel tendu sur un marché mature.

Lors de cette réunion, la CFDT est la seule organisation syndicale à avoir rendu un avis écrit et motivé en posant des questions et en faisant des propositions (retrouvez l’avis complet ci-dessous).

Avis de la CFDT sur le projet de réorientation