Retraite : La mobilisation se poursuit

Même si le Premier ministre semble vouloir faire un geste en direction des organisations syndicales, il n’a pour l’instant pas renoncé à l’âge pivot de 64 ans. La CFDT continue d’exiger le retrait de cette mesure injuste et appelle à signer une pétition et à se mobiliser le 11 janvier partout dans les territoires afin de maintenir la pression sur l’exécutif.

Pour signer la pétition, cliquer sur l’image ci-dessous :

Par ailleurs la CFDT continue de se mobiliser pour faire évoluer positivement la réforme sur plusieurs points car le projet de réforme des retraites doit être amélioré sur au moins 3 sujets :
- La prise en compte de la pénibilité : les quatre critères de pénibilité (risques chimiques, port de charges lourdes, postures pénibles, vibrations) écartés en 2017 doivent être enfin pris en compte pour permettre à plus de 600 000 personnes supplémentaires de partir plus tôt à la retraite (métiers du bâtiment, des travaux publics, de l’agroalimentaire, de la santé…)
- Un dispositif de retraite progressive digne de ce nom pour offrir aux travailleurs une plus grande liberté des modalités de départ à la retraite.
- Un minimum de pension pour une carrière complète plus élevé, le projet prévoit 1000€, ce qui est en dessous du seuil de pauvreté (1041 €).

Enfin, il est indispensable de sécuriser la transition des travailleurs des régimes spéciaux et des fonctions publiques, notamment concernant les mesures de compensation et de revalorisation salariale.