Novo Nordisk : la CFDT recentre ses priorités.

Suite aux élections de fin 2015 chez Novo Nordisk à Chartres (28), la CFDT a perdu la majorité absolue aussi bien en termes de représentativité qu’en nombre de places au Comité d’Entreprise.

Avec 4 sièges sur 8 au CE et presque 44% de représentativité, elle reste, malgré cela, la première force syndicale de Novo Nordisk en France.

Ce résultat s’explique principalement par un très fort taux d’abstention au premier tour des élections, par une nombre très important de nouveaux embauchés depuis un an qui n’ont pas forcément une compréhension des enjeux, par un management « à la Danoise » qui génère peu de conflits, par l’arrivée d’une nouvelle organisation syndicale, et par un travail de sape d’une autre organisation syndicale en place.

Si ce résultat est décevant pour toute l’équipe CFDT au vu de son investissement, il reste le reflet du résultat de la démocratie.

Les salariés, et par certains aspects la Direction, contribuent à modeler le type de syndicalisme qui existe dans l’entreprise.

Le collectif de la CFDT Novo Nordisk s’est réuni le 06 janvier pour débattre et décider de la stratégie à conduire pour l’avenir et a décidé de ne pas présenter de candidat au Secrétariat et à la Trésorerie du CE afin de se concentrer sur les attentes des salariés.

A partir de l’enquête sur les conditions de travail organisée par l’équipe CFDT au dernier trimestre 2015 à laquelle 494 salariés ont répondu (sur 1100) le collectif va établir un plan d’action pour améliorer la qualité de vie au travail de leurs collègues en se désengageant un peu de l’institutionnel pour retrouver du temps à consacrer à la première fonction du syndicalisme, l’étude et la défense des droits ainsi que des intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu’individuels, des salariés.

Retrouvez ci-dessous la déclaration de la CFDT au Comité d’Entreprise :

Intervention CFDT au CE
07 janvier 2016