NAO 2013 de SCA St Cyr En Val, des avancées pour la CFDT

NAO : La Cfdt du site de SCA St Cyr En Val obtient une revalorisation des salaires de base de 1,7% avec un talon de 43 € avec effet rétroactif au 1er janvier.

Apres une réunion de remise d’information à la délégation syndicale Cfdt fin février, où la direction a expliqué les éléments salariaux de l’entreprise (effectifs détaillés, salaires, avantages sociaux…), 3 réunions de négociation se sont tenues.

L’équipe syndicale Cfdt se réjouit de ces négociations loyales, qui se sont déroulées dans un climat serein et dans un esprit de dialogue social constructif tant de la part de l’équipe syndicale que de la part de la direction du site.

Si toutes les revendications de l’organisation syndicale Cfdt n’ont pas aboutit, la Cfdt retient de cette négociation une réelle prise en compte de ses revendications notamment sur le plan salarial.

En effet l’équipe syndicale Cfdt du site de SCA St Cyr En Val réclame depuis des années une augmentation des salaires sur la base d’un talon permettant de ne pas creuser d’avantage les écarts de salaire entre les plus bas et les plus hauts salaires.

Fort de son rapport de force construit au fils des années par son taux important d’adhérents et son implantation de longue date, la Cfdt a pu faire valoir ses attentes et aboutir à un accord raisonnable, satisfaisant la grande majorité de ses adhérents sans avoir à recourir à un mouvement social.

La seule force du dialogue entre les représentants de la section syndicale et la direction a permis une revalorisation des salaires de base de 1,7% avec un talon de 43 € avec effet rétroactif au 1er janvier, ce talon s’appliquera donc à 90% de la population hors cadre du site, la direction faisant le choix d’un traitement différent pour les salariés cadre.

Cette prise en compte par la direction de la revendication du talon permettra à une grande partie des salariés concernés d’obtenir une augmentation de plus de 2%. Dans le contexte économique que nous connaissons ceci traduit une réelle avancé pour la Cfdt.

A cela s’ajoute une enveloppe d’augmentation individuelle de 0,5% de la masse salariale, dans laquelle l’équipe syndicale à réussi à faire valoir une meilleur reconnaissance de l’acquis de compétence avec un talon de 25€ pour les salariés concernée par cette acquisition alors même que ces salariés ne voyaient leur salaire revalorisé que de 5 a 7€ les années précédentes.

On note aussi une revalorisation des primes de panier de jour et de nuit pour les salariés postés avec effet rétroactif au 1er janvier également sachant que les salariés postés représentent plus de 50% du personnel du site, et une meilleur prise en charge de la mutuelle avec 62% de son coût pris en charge par la direction avec rétroactivité au 1er janvier au lieu de 60% avant cette négociation.

La direction a également accepté un arrêt des équipements pour le réveillons et la journée de noël, permettant aux salariés travaillant en 5X8 de pouvoir profiter de leurs enfants en cette journée importante et accepte de rediscuter d’un éventuel arrêt pour le 1er de l’an 2014 en fin d’année en fonction du planning de charge.

Par ailleurs, la direction a accepté de faciliter la prise des congés payés en fonction de la charge de l’usine.

Dans ce contexte économique difficile tant pour le site qu’au niveau national, cet accord NAO montre qu’il est possible d’avancer lorsque l’on fait confiance à une organisation syndicale réformiste et force de proposition qui s’appuie sur les attentes de ses adhérents et fait valoir les intérêts des salariés.