Les trois principales organisations syndicales d’ARC adressent une lettre ouverte au Président de la République

L’entreprise ARC connaît une nouvelle crise financière mettant en péril l’activité de l’entreprise et ses 5500 emplois. La direction a annoncé un résultat net déficitaire de 50 millions d’euros en 2018 malgré une forte production et une usine à Arques qui fonctionne au mieux de ses capacités. Les succès enregistrés sont plus couteux
qu’initialement prévus.

Dans ce contexte les secrétaires généraux des trois fédérations nationales, CFDT Chimie Énergie, CGT Verre Céramique et UNSA Industrie Construction adressent une lettre ouverte au Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron pour l’interpeller sur la situation d’ARC.
Dans le cadre du soutien qu’elles apportent à leurs représentants au sein de l’entreprise , les trois fédérations appellent le chef de l’État à organiser une table ronde avec toutes les parties prenantes (Direction générale du Groupe Arc, organisations syndicales, actionnaire, BPI France, élus locaux, représentants des ministères concernés, etc.) afin de parvenir enfin à une solution pérenne dans les plus brefs délais, et ce dans l’intérêt des activités d’ARC en France et de l’ensemble de ses salariés.

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse de la CFDT Chimie Energie ainsi que l’intégralité de la lettre transmise au Président de la République.

Communiqué de presse de la Fédération Chimie Energie CFDT
Lettre adressée au Président de la République