Les Sections des IEG préparent les élections de novembre 2016.

Malgré des conditions climatiques catastrophiques sur le nord de la région « Centre Val de Loire », le 1er juin 2016, les Délégué(e) Syndic(ales)aux et des militant(e)s issu(e)s des entreprises appartenant à la branche professionnelle des Industries Électriques et Gazières (IEG) se sont retrouvé à Tours.

L’animateur territorial de la branche, Philippe SORIN, avait organisé cette rencontre afin d’accompagner les équipes dans la préparation des élections des représentants du personnel qui auront lieu en novembre de cette année.

Pour l’occasion, il avait invité Maxime LE RU, membre de l’Exécutif de la Fédération en charge de la branche IEG, Eric LEMOINE, Délégué Syndical Central d’EDF S.A., Jean Marc CROCE, expert CFDT sur le 1% logement, Bruno CARRARO, Secrétaire Général du Syndicat, Nathalie LEGRAND et Philippe BECHERAND, Secrétaire Généraux Adjoint du Syndicat.

Dans une ambiance studieuse et conviviale, cette réunion de travail a permis de faire le point sur une actualité plus que chargée, tant au plan interprofessionnel (Loi travail) qu’au plan de la branche (situation financière d’EDF SA, transition énergétique, restructuration des entreprises, inquiétudes sur l’avenir de la Régie du Syndicat Electrique Intercommunal du Pays Chartrain – RSEIPC, etc.).

Mais avant tout, cette rencontre a permis de réaliser un état des lieux des enjeux individuels comme collectifs à gagner ces élections et à venir conforter, aussi dans les entreprises des Industries Electriques et Gazières, la tendance nationale qui fera en 2017, de la CFDT, la première organisation syndicale de France aussi en nombre de voix aux élections de représentativité.

Chacune et chacun des participant(e)s a pu exprimer ses interrogations, ses attentes, ses besoins et repartir de Tours avec une vision précise des aides, moyens et soutiens que la Fédération et le Syndicat mettent à sa disposition pour capitaliser le fruit de son travail et obtenir ainsi un niveau de représentativité, au sein de son établissement, à la hauteur de son investissement.