La cotisation syndicale (à la CFDT)

Pour la CFDT, le syndicalisme repose sur une adhésion volontaire des
salariés et des retraités. Il se concrétise par le paiement d’une cotisation, acte essentiel qui définit notre forme de syndicalisme.

Il permet de jouer pleinement son rôle, d’assurer son indépendance et son autonomie financière et de garantir son fonctionnement démocratique.

Le montant de la cotisation réglée par chaque adhérent est fixé en pourcentage du salaire net (0,75% pour les actifs et 0,5% de la pension pour les retraités).

L’application de ce principe permet de tenir compte de la situation de chacun : travail à temps partiel, chômage technique, apprenti…

Mais à quoi sert-elle ? Comment est-elle répartie ?

Pour lire la suite :

La cotisation syndicale (à la CFDT)
Extrait du Mag Fce Cfdt n° 170