La CFDT appelle la CGT à avoir le courage de ne pas se tromper de combat !

Le 26 avril, la CGT de la Centrale Nucléaire de Dampierre en Burly d’EDF SA a diffusé une communication invitant les salariés à prendre part à la journée d’action du 28 avril.

Notre Syndicat CFDT n’a pas vocation à commenter les publications de ce syndicat. Pour autant, il existe des frontières à ne pas franchir.

La CGT de Dampierre l’a fait !

Nous condamnons sans réserve ce type de comportement !

Comment une organisation syndicale digne de ce nom peut-elle s’abaisser à de telles pratiques.

Par manque de courage à affronter les vrais « adversaires », par nostalgie du « bon vieux temps » où il était de bon ton de calomnier la concurrence syndicale, par facilité pour faire oublier ses difficultés interne, par frustration de se voir bientôt distancée du fait des suffrages des salariés.

Autant d’hypothèses auxquelles nous n’aurons jamais de réponse.

La CFDT appelle la CGT à s’appliquer à elle-même ses propres revendications :
.... et à mettre un terme à la violence gratuite à l’encontre de la CFDT.

La CFDT appelle la CGT à recentrer ses priorités sur l’emploi, les conditions de travail, le pouvoir d’achat, etc… et concentrer ses énergies sur la défense des intérêts des salariés.

La CFDT appelle la CGT à ne pas nuire au syndicalisme et à ne pas donner à tous ceux qui veulent le voir disparaître, encore plus de prétextes pour le dénigrer et l’affaiblir

En parallèle, la CFDT appelle la Direction de la Centrale de Dampierre en Burly d’EDF SA à prendre ses responsabilités et à réagir pour préserver le vivre ensemble.

La CFDT appelle la CGT à avoir le courage de ne pas se tromper de combat !
Communiqué de presse daté du 1er mai 2016
Réaction au tract de la CGT du 26 avril 2016
Tract CFDT CNPE Dampierre en Burly