« Il faut sortir d’une logique où concertation...

« Il faut sortir d’une logique où concertation veut dire verticalité », estime Laurent Berger (CFDT)

« Sur le changement de méthode annoncé [par Emmanuel Macron, NDLR], je ne suis ni angoissé, ni inquiet, ni rassuré. Je dis chiche mais aussi qu’on jugera sur pièces », a réagi le leader de la CFDT, Laurent Berger, dans une interview parue dans Les Échos le 2 mai. «  Il faut sortir d’une logique où concertation veut dire verticalité pour aller vers une co-construction », a-t-il poursuivi. Selon lui, le chef de l’État « pourrait s’appuyer sur ce qui a fonctionné pendant la crise du Covid, avec un dialogue très dense aboutissant à des décisions concrètes ». À une question sur le report de l’âge légal à 65 ans, il a par ailleurs répondu que «  pour la CFDT, c’est hors de question ». « Si la mesure est maintenue et que la concertation consiste juste à fixer les conditions de départ anticipé pour carrière longue et pour pénibilité à 62 ans au lieu de 60, il n’y aura aucune voie de passage », a-t-il prévenu.