Etypharm : la CFDT appel au boycott du projet de flexibilité

La direction d’Ethypharm, pour pouvoir s’adapter à la baisse d’activité a présenté aux élus CSE un projet dit de flexibilité.
L’objectif, pour des durées d’un mois des salariés changeront de service sur des missions simples.

La CFDT, sans être opposée au projet a demandé à la direction de cadrer cette pratique par un accord.
Cet accord permettrait de protéger les salariés en encadrant les conditions d’application (délai de prévenance, durée de validité du volontariat, conditions de retour au poste, conditions de formation...).
La direction a tout simplement refusé le principe de cet accord en faisant une simple consultation en CSE.
Par ailleurs lorsque des exemples d’application de ce projet ont été demandés, la direction n’en avait que peu sous le coude.
Les élus CFDT ne peuvent donc que constater la faiblesse du dialogue social et s’interrogent sur les réelles intentions de la direction.

La CFDT recommande donc à tous les salariés de ne pas répondre à l’appel au volontariat transmis par la direction.
Car sans accord les élus CFDT auront bien des difficultés à assurer un accompagnement sans texte de référence.

Le Lundi 07 Février 2022, l’appel ci-dessous était distribué aux salariés du site.

Tact d’appel au boycott de la flexibilité