Branche Chimie : La CGT et la CGC tirent sur les salarié(e)s !

Pour la 2ème année consécutive, la CGT et la CFE-CGC s’opposent à l’augmentation des minima et à la revalorisation du point prévu dans l’accord salaire signé par la FCE-CFDT.

La CFDT a été la seule organisation syndicale à faire des demandes concrètes. La chambre patronale avait d’ailleurs accepté de réévaluer le complément de salaire pour les coefficients de l’avenant 1.

Les journées d’absences rémunérées pour enfant hospitalisé sont une revendication CFDT depuis 2 ans.

Au final, au moment où les salariés se battent pour leur pouvoir d’achat, ces syndicats ont fait le nécessaire pour priver l’ensemble des salariés de la branche Chimie d’une réévaluation des minima conventionnel de 1,7% et les salariés des PME de la Chimie de 2 jours d’absences rémunérées pour enfant hospitalisé.

La CFDT dénonce avec force ces prises de positions purement politiques qui vont à l’encontre des intérêts généraux de tous les salariés de la Branche Chimie.

Tract : La CGT et la CGC tirent sur les salarié(e)s !