Accord d’intéressement Saint Gobain : la quasi totalité des revendications obtenues

En ouvrant les négociations, la CFDT a tout de suite posé ses jalons :
« l’intéressement n’étant plus intéressant, il ne nous intéresse pas »
avait-on alors argumenter.

La Direction a entendu ce que nous pourrions appeler une « revendication préalable à discussion » et nous a demandé d’avoir une proposition à lui soumettre lors de la réunion suivante.

Nous avions fait un long travail exploratoire qui laissait apparaître que, de n’avoir qu’un seul critère économique de déclenchement, laissait peu de marge de manœuvre pour permettre d’offrir aux salariés un accord qui fasse place à la reconnaissance de leurs engagements tout au long de l’année.

Le 04 mars 2020, la CFDT a proposé 2 critères de déclenchement avec 3 systèmes de répartitions (à 50% des objectifs, à 75% des objectifs et à 100 % des objectifs).

Nous avons intégré un critère écologique et la notion de surperformance dans nos revendications.

Lors des réunions de négociations, nous avons obtenu la baisse du 1er niveau de déclenchement, un seul et unique critère pondéré pour nos 2 usines, et la révision des 2 critères économiques avec l’impact de la Covid19.

La quasi-totalité de nos revendications ayant trouvé écho auprès de la Direction, la CFDT a signé l’accord d’intéressement ce lundi 29 juin 2020.

Pour télécharger le tract cliquez sur l’image :