Novellini : Comment contourner un PSE ?

Par webmaster,

L’entreprise Novellini à Contres dans le Loir et cher l’a fait !

La plasturgie en région Centre Val de Loire fortement touchée par les licenciements, après Tupperware, c’est le tour de Novellini dans le Loir et Cher.

Novellini est une entreprise qui produit des parois de douche et qui est basée à Contre.

La CFDT de Novellini dans l’action ce jour, les salariés en colère sont en grève depuis ce matin.

A ce jour la direction de Novellini contourne avec l’aide de la Direccte la mise ne place d’un plan social en fermant totalement un service sans négociation puisque l’entreprise utilise les lois en France lui permettant après 3 reclassements de licencier de façon « sec » les autres salariés ( 9 au total).

Pour ses salariés, cela veut dire aucun financement de formation, aucunes indemnités, autrement dit avoir travaillé des années sans aucun droit, sans aucune reconnaissance. Tout cela pour faire partir cette activité en Italie !

Pour la Secrétaire Nathalie DUMAIS du Syndicat CFDT Chimie Energie Centre Val de Loir, c’est encore un coup dur pour l’emploi dans l’industrie sur la région.

Continuer sur les fermetures des industries dans la région aura des conséquences importantes sur toute l’économie de la région, les infrastructures scolaires et donc une désertification de notre région, c’est une catastrophe pour les générations à venir, qu’elles perspectives dans une société tournée sur le service sans industrie.

La colère de la CFDT est d’autant plus forte qu’il n’est plus possible de compter sur les structures de l’état qui accompagnent ses fermetures et surtout la Direect du Loir et Cher qui laisse passer ses licenciements sans que les salariés prétendent à l’ouverture de droit à la négociation de mesures d’accompagnement leur permettant de retrouver un emploi, d’avoir des indemnités légales.

Le seul droit que ces salariés ont : s’inscrire à Pôle Emploi.

Pour le Délégué Syndical Jérôme TOUCHAIN et le Syndicat CFDT Chimie Energie, cette opération est à nouveau un moyen de faire des profits en relocalisant l’activité dans un autre pays.

Nathalie DUMAIS Secrétaire du Syndicat CFDT Chimie Energie Centre Val de Loire, lance un cri d’alerte aux pouvoirs politiques et aux organismes de l’état (Direccte ….) :

Les emplois sur notre régions c’est par vous, avec vous, pour les générations à venir (l’alternance, la formation etc …)

Alors aidez les salariés, aidez-nous à stopper une bonne fois pour toute cette évasion de nos industries,

Vous devez peser fortement auprès du gouvernement pour que cela cesse rapidement.