Marine LE PEN s’invite (en douce) à la centrale de St Laurent des Eaux

Le samedi 07 janvier, Marine Le-Pen se rend, en douce, à la centrale nucléaire de Saint Laurent des Eaux dans le Loir et Cher.

La CFDT s’interroge :

  • Pourquoi en douce ?
  • Pourquoi dans une centrale nucléaire ?
  • Pourquoi celle de St Laurent ?
  • Pourquoi un samedi ?
  • Pourquoi la Direction d’EDF a-t-elle donné son accord ?
  • Pourquoi la direction de la centrale a t-elle accepté cette visite, loin des yeux de tous ?

Le FN parti politique qui clame haut et fort depuis 2012 (date de la dernière campagne électorale ) que le nucléaire doit disparaître.

Dans son programme le FN plaide à la fois pour une baisse de la part du nucléaire et pour son maintien à moyen terme, en prévoyant le renouvellement des réacteurs et le maintien de l’EPR.

Le 3 décembre, le journal LE MONDE titrait : Ecologie : Marine Le Pen repeint le vert en bleu-blanc-rouge.

Le journal précisait que le Front national avait détaillé, le vendredi 02 décembre 2016, ses propositions pour une « écologie patriote ».

Energie renouvelable et nucléaire, défense de l’agriculture de proximité et voiture à hydrogène. Bref un mix écologiste et nationaliste.

Il ne fait aucun doute que le Front National veut reprendre la question énergétique à son compte dans la campagne à l’élection présidentielle.

Mais attention : le programme énergétique de Marine Le Pen reste truffé d’incohérences.

Elle se trompe, s’égare, et menace d’emporter avec elle, dans le sillage de ses erreurs, le bien-être du reste des Français :

  • 1er incohérence : le rejet de principe de l’Union de l’énergie
  • 2e incohérence : la sortie du marché européen de l’énergie
  • 3e incohérence : une transition énergétique synonyme de black-out

Alors dans ces conditions, nous pouvons donc nous intérroger sur les intentions tant d’EDF SA que de Marine LE PEN.

Bien au-delà de la personne, ce sont ses idées que la CFDT combat !

EDF serait-elle devenue amnésique. Aurait-elle oublié les accords qu’elle signe. Quelle valeur donne t’elle à l’égalité professionnelle Femmes / Hommes ? Aurait-elle oublié les chartes éthiques sur lesquelles elle s’est engagée ? Comment peut-elle se compromettre avec un parti politique qui nie l’ensemble des valeurs sur lequelles elle dit pourtant s’être engagée ?

La CFDT condamne tant la venue de Marine LE PEN que l’attitude d’EDF SA.