Idée Reçue n°25 : La CFDT a changé, elle a perdu ses idéaux et son projet de société.

L’origine de cette idée :

Les salariés et certains adhérents constatent que la CFDT communique sur plein de sujets mais ne retrouvent pas ou plus de fil conducteur. Ils peuvent avoir le sentiment que la CFDT n’a plus de projet de société.

Le pourquoi :

Après l’autogestion et jusqu’en 2001, le projet de la CFDT était identifié. C’était la réduction du temps de travail, la revendication des 32 h. Cette thématique était le lien entre presque tous les dossiers. Cela constituait l’actualité et a duré depuis les années 80 jusqu’aux environs de 2002.

Ensuite, une fois les lois Aubry passées et les négociations en entreprise terminées, le « soufflet est retombé ». Les militants, les adhérents et les salariés n’ont pas vu la CFDT leur proposer une alternative, un nouveau projet qui mobiliserait à nouveau toute l’organisation.

Ce qu’il faut en retenir :

En effet, pas de grand projet unique et fédérateur. Pourtant, le projet de société de la CFDT existe. On peut même dire qu’il existait déjà avant la RTT. Présent mais difficilement perceptible, car multiple.

Il s’agit de la mise en œuvre de nos valeurs d’émancipation, de solidarité, de refus des inégalités et de respect des différences, des droits de l’homme et des libertés. Cela se concrétise par des revendications sur les salaires, la formation professionnelle continue, les conditions de travail, la santé, le logement, la fiscalité, etc … (cf « Réformiste et impatient » - CFDT Production)

Un projet réel et porteur d’ambitions qu’il faut prendre le temps de s’approprier et d’expliquer